Les épisodes de canicule sont de plus en plus fréquents, rendant les intérieurs parfois irrespirables. Pour améliorer leur confort, nombreuses sont les personnes qui font le choix d’installer la climatisation, mais cette option est onéreuse, souvent délicate à mettre en œuvre et est surtout peu écologique. L’autre solution fréquemment adoptée est le ventilateur, mais si ce dernier est économique et pratique, force est de constater que son efficacité reste très limitée. Les fabricants ont ainsi développé une autre alternative : le rafraîchisseur d’air, à mi-chemin entre ventilateur et climatisation, il convient parfaitement dans certains contextes.

Qu’est-ce qu’un rafraîchisseur d’air ?

Un rafraîchisseur d’air est un excellent compromis entre climatisation et ventilation, cet appareil électroménager est en effet peu encombrant et facile à déplacer, mais il dispose de nombreux autres atouts. Alors que la climatisation nécessite du gaz qui peut être dangereux, le rafraîchisseur d’air doit simplement être branché à une prise et est peu gourmand en énergie, il s’avère donc bien plus écologique que le dispositif de climatisation. Par ailleurs, le rafraîchisseur d’air est bien moins onéreux à l’achat tout en étant plutôt performant pour retrouver un climat plus appréciable au sein de la pièce où il est installé, permettant d’abaisser la température de 4 à 6°. Cet appareil convient pour les pièces d’une surface allant jusqu’à 30 m² et permet en plus de conserver une hygrométrie agréable au contraire de la climatisation qui a tendance à dessécher l’air. Si vous envisagez d’investir dans un climatiseur mobile, vous pouvez aussi voir si un rafraîchisseur d’air pourrait suffire.

Comment fonctionne un rafraîchisseur d’air ?

Le rafraîchisseur d’air est la version moderne de la classique serviette mouillée posée sur un ventilateur, efficace et peu cher certes, mais peu sécurisante et performante uniquement sur le court terme. Le rafraîchisseur d’air tire parti du phénomène de refroidissement de l’air par évaporation, ainsi l’air chaud présent dans la pièce passe à travers un dispositif de tampon humide avant de ressortir de l’appareil bien plus frais grâce à un ventilateur intégré. Cette évaporation de l’eau produit une énergie certaine qui permet d’abaisser la température de la pièce de plusieurs degrés si l’on opte pour un appareil relativement puissant, les modèles moins performants offrant déjà une sensation de fraîcheur agréable aux utilisateurs à proximité.

Comment choisir son rafraîchisseur d’air ?

Face à l’engouement des consommateurs pour ces appareils, les fabricants en ont développé toute une gamme afin de répondre aux besoins et attentes de chacun. Pour choisir au mieux son rafraîchisseur d’air, il convient de s’intéresser à plusieurs éléments. D’une part, la puissance est un critère clé qui devra être adapté en fonction de l’usage que l’on compte faire de son appareil et de la surface de la pièce où il sera utilisé le plus fréquemment. Plus la pièce sera grande plus la puissance devra être importante. La consommation de l’appareil sera également un point à prendre en compte. Enfin, la taille et le poids seront aussi des éléments importants surtout si l’on songe à déplacer le rafraîchisseur régulièrement.