Les open badges sont maintenant dans l’air du temps tout comme l’internet des objets. C’est un bon moyen de valoriser de manière informelle votre compétence, votre savoir-faire, votre contribution ou votre savoir-être dans votre quotidien, lors de vos loisirs ou dans votre milieu professionnel. Ci-après tout ce que vous devez savoir sur ces outils de reconnaissance virtuels.

Open Badges

L’origine de l’open badge ?

L’open badge a été créé en 2011 grâce à l’initiative de la Fondation Mozilla. Son but a été de mettre en place un outil de validation digitale des compétences non formelles d’une personne. En France, ce badge de reconnaissance commence à devenir populaire depuis 2015. Plusieurs  entités se sont engagées dans ce sens comme l’association Reconnaître, le réseau Badgeons la Normandie, l’Université de Caen Normandie, le réseau Badgeons le Pas de Calais, le Centre national d’enseignement à distance – CNED ou le réseau Badgeons le Centre Val de Loire. 

A ce jour, 4 utilisateurs d’open badge sur 10 sont des associations et des organismes non gouvernementaux – ONG, 4 sur 10 sont des établissements d’enseignement et 2 sur 10 sont des entreprises selon les statistiques publiées par Open Badge Factory. Cet outil numérique sert à créer un lien social entre tous les acteurs et peut devenir une source de motivation pour l’avenir.

Parmi les open badges les plus décernés, on peut citer en exemple les badges d’encouragement, les badges de réussite, les badges de savoir-faire, les badges de participation, les badges d’engagement, les badges de compétence et les badges de collaboration.

Quelle est l’utilité d’un open badge ?

Dans le secteur formel, les diplômes permettent aux établissements scolaires et aux centres de formation d’authentifier les compétences acquises par les élèves et les étudiants après avoir suivi des semaines, des mois ou des années d’études et réussi aux examens. Cependant, il existe d’autres compétences non formelles mais fort utiles qu’ils pourraient acquérir tout au long de leur existence. Dans ce cas, l’open badge sert à les attester et à les valoriser. 

Par définition, un open badge est un outil numérique vous permettant de valider vos connaissances, vos engagements ou encore vos réalisations de manière informelle à l’issue de toutes sortes d’apprentissage. Ces compétences non formelles ou « soft skills » ne seront pas sanctionnées par des diplômes reconnus et ne pourront donc pas figurer sur votre CV. Seul cet outil numérique vous aidera à les mettre en avant lorsque cela sera nécessaire.

Le mode de fonctionnement d’un open badge

Son contenu

Un open badge contient plusieurs informations personnelles dénommées métadonnées :

  • le nom du badge ;
  • le nom de l’émetteur ;
  • le nom du bénéficiaire ;
  • la description ;
  • les critères d’obtention ;
  • les éventuelles preuves si elles existent ;
  • la date d’émission
  • la durée de validité si elle existe.

Toutes ces informations peuvent être vérifiées grâce au QR code associé à l’open badge. Elles sont infalsifiables et répondent  aux normes mises en place par le créateur de l’open badge.

Comment valoriser les open badges ?

Tout établissement, ONG ou entreprise souhaitant attribuer un open badge doit passer par une plateforme spécifique telle que [email protected]ère. Le type de badge qu’il souhaite offrir et le nombre ne sont pas limités dans le temps. Une entité peut aussi endosser un open badge en se portant garant de sa validité. Plus le nombre d’endossement sera nombreux, plus cet outil aura de la valeur. La qualité de l’endosseur sera aussi d’une grande importance.

De leur côté, ceux qui reçoivent les open badges peuvent les gérer et les valoriser en utilisant un sac à badges. Les plus populaires sont sans doute Open Badge Passport et Viaéduc. Les démarches à suivre sont simples et restent les mêmes quelle que soit la plateforme choisie :

  • création d’un compte en utilisant une adresse électronique valide notamment celle associée aux open badges ;
  • mise à jour de toutes les informations liées au profil ;
  • téléchargement des open badges via [email protected]ère ;
  • importation des open badges sur la plateforme utilisée ;
  • création d’un e-portfolio par thématique si possible ;
  • partage des open badges avec une communauté par le biais de la plateforme ou sur les réseaux sociaux en utilisant un code d’intégration ;
  • ajout de preuves.

Quels sont les intérêts des open badges ?

Un open badge donne de la motivation à celui qui le reçoit. Cette marque de reconnaissance l’encourage à s’investir un peu plus, à acquérir plus de connaissance et à élargir sa compétence. 

Un open badge peut être utilisé comme preuve de réussite dans un domaine non sanctionné par un diplôme ou un certificat. Grâce à ce soft skill, le propriétaire peut faire valoir sa compétence lorsqu’il en a besoin. C’est le cas lors d’une recherche d’emploi par exemple. En outre, il lui sera utile dans sa vie active.

Et enfin, l’open badge permet à ceux qui en possèdent de constituer un réseau. Ils peuvent mettre en commun leur connaissance et leur compétence en favorisant les échanges et le partage.

Le point faible d’un open badge

Même si l’open badge sert à reconnaitre votre savoir-faire ou votre compétence, il ne peut ni remplacer un diplôme ni un certificat formel. En outre, chaque entité possède ses propres critères d’attribution. Il n’y a pas encore de normes à respecter dans ce domaine. 

Sa légitimité n’est donc pas acquise dans le milieu professionnel. Seuls les diplômes restent valides dans la recherche d’emploi et dans le milieu éducatif.

À propos de l'auteur

Melanie Bastin